Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Quelques nouvelles…

Bonjour…

Je ne sais pas si grand monde lira cet article, mais il me semblait essentiel de le poster après une absence de plus de 2 mois

J’ai perdu mon Papa chéri au mois de mai, des suites d’un cancer. Cela faisait plus de trois ans qu’il luttait courageusement contre la maladie et que ma Maman et moi le soutenions au quotidien. En avril, les choses se sont accélérées et je n’avais clairement pas le cœur à lire ou à poster quoi que ce soit. Ainsi j’ai pu être auprès de mon Papa jusqu’à la fin et c’est le plus important.

J’ai eu la chance d’avoir un Papa merveilleux, aimant, présent, drôle, courageux, droit, honnête, avec qui je partageais tout…. Même si ces trois dernières années ont été éprouvantes, et que seules les personnes qui ont vécu cette situation peuvent comprendre, je veux m’accrocher à toutes les choses positives que nous avons vécu malgré tout et les beaux souvenirs que je garde en mémoire.

Alors avec cet article, je reviens doucement vers vous et me fait la promesse d’essayer...

Essayer de revenir doucement même si je ne pense pas retrouver tout de suite le même rythme qu’avant…

Essayer de reprendre la lecture et l’écriture même si je n’ai plus goût à rien et l’impression de ne plus savoir écrire…

Essayer de retrouver de l’enthousiasme pour les choses qui me plaisaient avant, même si je ne peux désormais plus les partager avec mon père et que je me demande tout le temps : « Qu’est-ce que tu aurais pensé de ça Papa ? »… 

Essayer d’avancer et de continuer à vivre, même s’il est partout sans être là et qu’il me manque terriblement… 💔

Essayer de commencer par vous poster quelques chroniques écrites depuis des mois et donner ainsi envie à ma petite Maman de reprendre la lecture, elle aussi, car j’ai la chance de partager cette passion avec elle… 

Essayer de rebondir et de vous proposer de nouvelles choses, comme mon moodboard de l’été même si je le ferai le cœur serré en pensant que ce sera mon premier été sans mon Papa… 

Très honnêtement, je n’ai envie de rien, même les choses qui me font envie me paraissent fades après coup, mais j’ai aussi cette petite voix dans ma tête qui me dit que plus je vais laisser passer du temps avant d’écrire, que ce soit pour mon boulot, pour mon roman, ou sur Bookstagram/le blog, et plus je vais avoir du mal à m’y remettre… Lorsque j’ai ouvert mon compte Bookstagram et le blog, c’était une sorte de bulle dans laquelle me réfugier pour sortir du quotidien où la maladie avait une grande place. Aujourd’hui, les choses ont changé…

Chacun gère son deuil à sa manière, mais c’est un processus lent, un vide dans le cœur et une douleur lancinante. Elle ne se voit pas tout le temps, mais elle est là. Et quand elle veut éclater, elle emporte tout sur son passage, telle une vague monstrueuse contre laquelle il est impossible de lutter. Et ça fait tellement mal quand cette vague nous submerge, notamment lors de tous ces petits deuils du quotidien, ces premières fois depuis qu’il n’est plus là et qui me rappellent encore plus cruellement son absence depuis bientôt un mois… 💔

Mais mon Papa a toujours été un guerrier qui a combattu la maladie avec une endurance incroyable et donné tout ce qu’il avait jusqu’au bout… 

Alors je vais être sa digne fille en luttant pour ne pas sombrer… 

Pour lui comme pour moi, je vais essayer… 

Justine

16 commentaires sur « Quelques nouvelles… »

  1. Bon courage à toi dans cette terrible et difficile épreuve. Même si le deuil est long, celui-ci se fera et le temps aidera à la cicatrisation que te laissera à jamais ta perte. Néanmoins et comme je dis toujours, une personne n’est jamais réellement partie tant que sa mémoire reste chantée.

    Aimé par 2 personnes

  2. Chère Justine, Je suis très attristée depuis que j’ai lu ton message. Cela ne faisait pas longtemps que j’avais découvert ton blog, mais je m’étonnais de ne plus voir de nouveaux articles ; j’ai consulté plusieurs fois ton site pour vérifier. Et je dois dire que je m’inquiétais de ce silence en espérant que rien de grave n’avait eu lieu. C’est malheureusement le cas et je t’envoie toute ma sympathie. Tu décris très bien ce que tu ressens… ce sentiment de manque constant… Je pense malgré tout que tout l’amour que tu as reçu de ton papa et de tes proches est une grande force, et que tu parviendras avec le temps à mieux vivre cette perte. Dis-toi aussi peut-être que ton papa ne souhaite qu’une chose, c’est de te voir sourire et être heureuse… cela prendra du temps, mais cela viendra. Tu traverses une grande épreuve, la fameuse « vallée des ombres » dont parle L. M. Alcott quand Jo perd Beth… mais même cette référence, ce n’est que de la littérature qui te semble sans doute dérisoire. Je pense que tu as raison de vouloir continuer à écrire, même si cela aussi peut prendre du temps. Sache en tout cas que j’appréciais beaucoup tes articles, plein de passion et de joie de vivre, et que je ne me doutais pas qu’ils étaient écrits dans un contexte si difficile. Sans que tu t’en doutes, ils ont dû aider beaucoup de personnes au quotidien. Je te souhaite beaucoup de courage, ainsi qu’à tes proches. Mes pensées t’accompagnent.

    https://www.avast.com/sig-email?utm_medium=email&utm_source=link&utm_campaign=sig-email&utm_content=webmail Garanti sans virus. http://www.avast.com https://www.avast.com/sig-email?utm_medium=email&utm_source=link&utm_campaign=sig-email&utm_content=webmail <#DAB4FAD8-2DD7-40BB-A1B8-4E2AA1F9FDF2>

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour tes mots qui me touchent sincèrement, Valia. Tu as raison : l’amour que j’ai reçu de mon papa et que j’ai pu lui donner sont de grandes forces. J’ai pu être là pour lui comme il a toujours été là pour moi et c’est un soulagement pour moi. Ce que tu dis sur « la vallée des ombres » ne me parait pas dérisoire, mais au contraire très juste. L.M. Alcott savait de quoi elle parlait et c’est pour cela qu’on est touché par ses mots…
      Avec mes parents nous n’avons jamais eu tendance à nous apitoyer sur nous-même et je suis du genre optimiste, à me dire que tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir : c’est sans doute ce qui m’a aidé à écrire et à partager des articles sans rien laisser paraitre durant ces deux dernières années, malgré la maladie au quotidien. Il n’y a que début avril, quand j’ai « accepté » que ce que je redoutais tant allait se produire que je n’ai pas souhaité faire semblant et me suis éloignée du blog et d’Instagram car je n’avais plus le coeur à tout ça. Aujourd’hui, je sais que me remettre à écrire et à partager me fera du bien, même si mon rythme sera sans doute moins soutenu que par le passé. Mais j’en ai besoin et je sais que mon papa était fier de moi et de mes écrits, et qu’il m’a toujours encouragée. Alors un grand merci à toi pour ton ressenti sur mes articles et surtout un grand merci pour ton soutien qui me va droit au coeur…

      J’aime

  3. Toutes mes condoléances, Justine. Comme tu l’exprimes très bien, le temps, ta volonté et ton désir d’être digne de ton papa vont faire leur œuvre. Je souhaite pour toi et ta maman que la lecture et l’écriture vous apportent l’évasion et la force qui aident dans de telles circonstances.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Céline, c’est très gentil. C’est dur oui… Reprendre doucement un certain rythme sur le blog, échanger avec d’autres personnes m’aide un peu à ne pas trop cogiter. Merci pour ton soutien.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :